Bienvenue

Un exemple pris :

TENUE VESTIMENTAIRE DU GILLE

 

 Pendant les journées du « LAETARE », le dimanche et le lundi obligatoirement, le Gille revêtira la tenue classique traditionnelle. Le choix de la tenue -Gille ou travesti- portée le mardi est laissée à l’appréciation de chaque société. Il est cependant formellement imposé une uniformité complète par société, soit Gille, soit travesti.

Article 8 : Le gille devra être respectueux de ce qui suit :

-     8.1 : le costume et ses parements habituels, collerette, apertintailles, grelot tels qu’ils sont conçus et confectionnés par les louageurs spécialisés.

-     8.2 : les ajoutes de fantaisie : paillettes, fleurs, insignes divers sont proscrits. Seul le port de la médaille offerte par l’Administration communale ou par la société en reconnaissance d’un temps de participation est autorisé.

-     8.3 : barrette et mouchoir de cou (bridon)

-     8.4 : sabots en bois brut, non peints et ornés des seuls « renoms », chaussettes et chaussons blancs.

-     8.5 : panier en osier, ramon en brindilles ou baguettes, non garnis de rubans et/ou de toile isolante.

-     8.6 : le port de gants est proscrit.

-     8.7 : dans les circonstances ou il est nécessaire de se protéger du froid, petit matin, soirée et nuit, le port de l’écharpe blanche est seul autorisé ainsi que les gants blancs pour les jeunes enfants.

Article 9 : En aucune circonstance, le Gille ne pourra se démunir de la barrette et du mouchoir de cou (bridon) correctement coiffés et noués.

Article 10 : Le Gille, seul ou en groupe, se fera accompagner, autant que faire se peut, d’un tambour dans tous ses déplacements.

L’utilisation éventuelle de voitures particulières ou taxis ne peut être justifiée que dans les cas suivants :

-     Éloignement du domicile, ou domicile situé dans une autre commune. Dans ce cas, il est souhaitable que le Gille concerné choisisse le plus loin possible vers les limites extérieures de la localité, un point de ralliement avec un groupe se déplaçant en tambour.

-     À la suite d’un accident, malaise, fatigue excessive à l’issue ou pendant les prestations.

Article 11 : L’utilisation de transports en commun par des Gilles en tenue traditionnelle, isolés ou en groupe, est rigoureusement interdite.

Article 12 : Le port du costume de Gille est strictement réservé en toutes circonstances aux personnes du sexe masculin.